11825071_10207514611772731_46811650138216762_n

CICATRICES

Loin d’être factices,
Encore moins un artifice
Elles ne sont pas visibles,
Elles n’en restent pas moins indélébiles !
Enfouies au plus profond
De ton être et de ta chair,
Ce sont celles qui font
Que celui que tu étais hier
A dû batailler pour devenir
Cet être plein d’avenir.
Tu voudrais tellement les toucher,
Mais impossible de les palper,
Tout juste, peux-tu les imaginer
Et tenter de les dessiner !
Comme une multitude de souvenirs,
Que tu voudrais pouvoir enfouir,
Elles refont parfois surface
Et comme dans une glace,
Tu peux y contempler
Tes peurs et tes reflets
Mais aussi y deviner
Tout ce qui te plait !
Et alors, tu te dis que le meilleur
Est bien sûr à retenir
Que le néfaste est à enfouir
Et que le bonheur
Est présent, il est là,
Il te tend les bras !
Puisses- tu l’attraper
Pour enfin cicatriser
Et profiter de cette existence
Qui est loin d’être une exacte science,
Mais avec plein de belles surprises
Vaut la peine qu’on la vive !

Didier Caille, mars 2015.
https://www.facebook.com/sunnypoet34/timeline

 

11825636_875950692459916_5829008611681789699_n

 

11-coup-tabac-356539

OURAGAN DE BONHEUR

Un ouragan de bonheur
S’est déversé dans mon cœur !
Des bourrasques si violentes
Qu’elles en sont enivrantes.
Un maelstrom d’émotions
Si fortes et si intenses.
De si belles sensations,
Tellement profondes et denses.
Le battement de ton cœur
Directement calé sur le mien,
Nous entendons le même refrain !
C’est la mélodie du bonheur
Que nous chantons à tue-tête,
L’esprit et l’âme en fête,
L’un dans l’autre nos regards
Ancrés du matin au soir !
Un vent nouveau s’est levé,
Nous sommes émerveillés,
Des étoiles plein les yeux
Et tellement heureux !
Cette énergie tellement puissante
Emporte tout sur son passage
Avec l’Amour pour seul bagage,
Elle est tellement croissante,
Que parfois tu t’envoles
Avec des idées folles,
Ne touchant plus terre.
Cette passion, telle une lumière
Ne faiblit jamais.
Nul n’en a le secret,
Et comme une belle alchimie
Rien ne la ternit.
Alors, au gré de ces vents,
Laisse- toi aller et porter.
Donne-toi comme jamais,
Car même conjugué à l’imparfait,
Le plus important est d’être présent
Et que l’Amour dure tout le temps !

Didier Caille, avril 2015.

 

comp_1__0_00_00_00_-3

Des Mots…..

Ils sont là ! Tapis au fond de moi
Prêts à donner de la voix.
Ils se veulent comme des caresses,
Des mots de joie et de bonheur,
De douceur en faire des tresses,
Des mots, remèdes aux malheurs
Des mots doux qui fusent
Comme des ballons et qu’ils s’amusent,
Des mots à l’esprit aiguisé
Qu’ils soulignent toute ta beauté.
Des mots sensibles et beaux
Pour que tu puisses dire Bravo,
Des mots à n’en plus finir
Et comme la source, ne jamais tarir,
Des mots secrets, des mots de joie
Uniquement réservés à toi,
Des mots qui effleurent
Pour que plus jamais tu ne pleures
Des mots de tous les jours,
Et qui riment avec Amour,
Des mots simples et forts
Qui te donnent du réconfort
Des mots dits et non maudits
Et qu’ils résonnent comme un cri
Au plus profond de ton cœur
Pour te donner du bonheur.
Des mots pour apaiser l’âme
Tout simplement chère Madame.

Didier Caille, février 2015.

 

11040629_684289121671495_1417812678975125563_n

LA FEE DES REVES

As-tu déjà rencontré
La magnifique fée des rêves,
Celle qui sans trêve
Te fait aimer
La douceur de la nuit
Et ses étranges fruits.
Te prenant par la main,
Elle te guide sur un chemin
Dont tu n’as nulle idée
Où il pourra te mener !
Tu découvres des arbres rieurs
Et des jardins enchanteurs,
Plus rien ne te parait dur,
Tout semble si sûr.
Tu te déplaces doucement,
Tout en prenant le temps,
Tous les paysages observer
Pour en retenir toute la beauté !
Ta vision à nulle autre pareille
Te fait voir mille merveilles.
Ces instants si fugaces,
Dans ta mémoire incrusté
Tu voudrais sans angoisse
Les voir défiler.
Sur un grand écran de cinéma.
Pouvoir encore et encore
Te délecter de ces états
Qui envahissent ton corps
Ton âme, ton cerveau,
Quand les esprits de la nuit
Prennent le pouvoir du beau,
Qu’ils magnifient la vie,
Mettent de la couleur sur le gris,
Te font longuement voyager
Sans une fois te fatiguer,
Dans des mondes toujours nouveaux,
Sans contrainte, avec plaisir
Et sans besoin de pavot,
Et aussi sans pouvoir choisir !
Alors as-tu déjà rencontré
Cette superbe fée des rêves,
Même de manière brève
Pour un voyage enchanté !

Didier Caille, avril 2015.

 

df4b7e4a

UTOPIE

J’ai voulu rêver l’impossible,
Après tout, ce n’est pas si terrible.
Une bonne dose d’imagination,
Une pincée d’inspiration,
Et me voilà parti 
Par le soleil ébloui.
Je transforme les pleurs d’un enfant
En un sourire maxi géant
Avec une histoire de dragon volant,
Du terrible feu crachant 
Qui fait fuir les méchants !
Pour la femme qui a souffert,
Un bouquet de roses lui ai offert.
Juste par leurs couleurs,
Dans ses yeux, le bonheur,
J’ai vu apparaitre
Pour ne plus jamais disparaitre.
Quant aux personnes en maladie,
Je leur ai lu plusieurs poésies
Et je voyais leur regard briller,
Sensible à la beauté qu’ils étaient !
J’ai continué mon chemin,
Pour chaque lendemain,
Un joli programme de prévu
Et ne pas être pris au dépourvu !
J’ai installé des mots doux
Dans des feuilles de choux
Et mis en place
Des sourires dans toutes les glaces
Pour que chaque soir,
Chacun dans son miroir
Voit le simple reflet
D’une personne pleine de gaieté !
Alors à toi cher lecteur
De trouver le bonheur
A toi chère lectrice
D’être l’ambassadrice
D’une superbe et belle utopie
Pour tous vivre en harmonie !

Didier Caille, mai 2015.

 

Les-mots-de-la-nuit

 

UNE SI DOUCE MELODIE

La musique des mots,
Un remède contre les maux,
Comme une douce mélodie.
Ils battent la mesure,
Te rendent la vie moins dure,
Ils atteignent l’esprit,
Pour apaiser les tourments
Et te donner des instants
De plénitude et de sérénité,
Pour qu’en toute liberté
Tu puisses ressentir les vibrations,
Les forts et doux sons
De toutes ces lettres assemblées
Dans une si riche variété.
Telles les touches d’un piano
Qui te font vibrer
A l’écoute d’un concerto
Le rythme te plait.
Il se doit d’être régulier !
Aussi sortir des sentiers battus,
Car de la fantaisie, tu es tenu
A tout le monde d’apporter.
Les doux mots te bercent
Et jamais ne cesse
Cette farandole de phrases,
Celle qui met en extase,
Qui touche au moi profond,
Qui donne de l’inspiration !
Des mots, pour les âmes toucher,
De plaisir les combler,
Pouvoir les apaiser 
Et du bonheur leur procurer !
Comme une source intarissable,
Ces mots se veulent agréables !
De la bonté et de la fraternité,
Ils se veulent l’étendard
Pour susciter de l’espoir
Et simplement Aimer !

Didier Caille, juin 2015.

 

81142461_o

La marche du temps

Il avance sûr de lui inexorablement
Et tu voudrais tellement
Pouvoir les minutes freiner
Et des moments magiques figer.
Mais le train roule, roule
Et rien ne peut sa progression 
Stopper ! Ainsi, tu fixes ton attention
Sur ces portions de vie qui s’écoulent.
Le sablier égrène, c’est certain
Et déjà, tu penses au lendemain.
Une chanson passe à la radio
Et des souvenirs envahissent ton cerveau
Le présent te tend les bras
Et la plupart du temps tu n’en profites pas !
Toujours en train de courir après
Sans pouvoir le rattraper
Tu en deviens vite prisonnier
Sans pouvoir apprécier ta liberté
Rêvant de pouvoir maîtriser
Cette matière qui te donne l’illusion
De pouvoir faire durer une éternité
La progression des quatre saisons.
Même Chronos n’a pu le dompter
Alors, sache pour toi trouver
Le bon tempo et ainsi savourer
Chaque instant en toute sérénité.

Didier Caille, janvier 2015.

semeur

LE DESERT

La nuit dans le désert,
Sensations tellement magiques,
Emotions uniques !
Ne faisant plus qu’un avec la Terre,
La communion est si belle,
Des milliers de lumières dans le ciel,
Le silence pour compagnon,
Ton esprit, tel un vagabond
Perçoit la nature comme jamais !
Un véritable havre de paix !
Des étoiles filantes à gogo,
Tout cela est tellement beau,
Que tu voudrais pour l’éternité
Ces instants figer.
Comme dans un état de transe,
Dans le ciel les étoiles dansent,
Qu’elles soient fixes ou filantes,
C’est une véritable déferlante.
La clarté des cieux
A quelque chose de merveilleux,
Comme si Michel Ange
Avait peint un plafond
Décoré avec des archanges
En toile de fond !
Une nature si somptueuse,
Des pensées merveilleuses,
Une âme apaisée,
Le corps bien reposé.
Ces voyages dans le désert,
Comme si c’était hier,
Je m’en souviens par cœur
Pour mon plus grand bonheur !

Didier Caille, avril 2015.

 

Poésies du coeur et du soleil

Poésies du coeur et du soleil. 844 likes · 491 talking about this. Publications de poèmes et échanges pour les amateurs de poésie. Publications of poems...

https://www.facebook.com

 

Magnifique !! Changer les mots, changer leur sens ... 

https://www.facebook.com/pages/Elias/933354340063231?fref=ts

 

♪♫♪♫ - Elias - Changer les mots ...