ob_7598ba_971685-651736394892241-1526981650-n

Texte d'Alexandre Klein: "par delà nos différences"...

"Contrairement à toutes croyances,

A l'encontre des possibles apparences,

Nous ne sommes pas déficients,

Mais simplement différents...

Comme pour tout être humain vivant,

Nous méritons d'être respectés,

Nous avons le droit à notre dignité,

Et cela dès le premier instant

Nos raisonnement peuvent paraître particuliers,

Nos pensées avoir une certaine originalité,

Notre fonctionnement présenter des étrangetés,

Pour autant nous méritons de l'intérêt

Nous ne sommes pas du tout insensibles,

Nous n'aimons vraiment pas paraître invisibles,

Car nous savons ce que sont les sentiments,

Que ce soit la joie, la tristesse ou l'attachement

Embarqués dans des jeux de rôles et de simulation,

Avec souvent des grands besoins de déductions,

Il nous arrive assez régulièrement en somme,

Que nous ne sachions plus vraiment qui nous sommes

Des chutes vertigineuses de la confiance en soi,

Un sentiment de ne servir à rien,

Une estime de nous-mêmes parfois aux abois,

C'est ce qui fait notre quotidien

Il arrive souvent que des personnes nous blessent,

Par leurs regards, leurs mots, leur manque de délicatesse,

Nous ne comprenons certes pas toujours les codes sociaux,

Mais nous ne sommes guère aidés par les gens dits normaux

Nous sommes des individus intéressants,

Avec des défauts bien sur mais aussi des qualités,

Que nous ne demandons qu'à pouvoir démontrer,

A tous ceux capables de se montrer conciliants

En vérité, la seule chose que nous voulons,

C'est un peu de compréhension,

Pour nous faciliter notre insertion,

Voila bien tout ce que nous désirons

Si cet espoir s'avérait réalisable,

Il rendrait notre vie bien plus agréable,

Nous faisant enfin apprécier notre propre présence,

Par délà nos différences..."

 

 

Texte d'Alexandre Klein: "par delà nos différences"

un forum créé par des autistes, pour les autistes adultes, leurs familles, et toute personne concernée.Un lieu d'échange et de discussion sur les sujets qui nous touchent, sans langue de bois! sortez du placard! un forum pour autistes adultes.

http://sortez-du-placard.forumactif.com
Accepter la différence
 
 
Auteur : Samia LABIDI
 
 
 
 
Peut-on être indifférent à la différence ? Certainement pas. Tout existant est unique comme les empreintes. Nous sommes, tous, différents les uns des autres afin de permettre à l'existence de faire surface pour qu'elle puisse s'animer et prendre vie par la suite.

En effet, si on prend l'exemple des dessins animés, on s'aperçoit que c'est grâce à la répétition dans la différence qu'on arrive à donner la vie à une image. C'est en répétant la même chose, avec l'insertion d'un rien de différence, qu'on arrive à souffler le mouvement dans l'inerte.

La différence réside dans l'infiniment petit comme dans l'infiniment grand. Elle est indispensable à l'échelle individuelle, familiale, sociale, planétaire ou même existentielle. C'est elle qui nous permet de nous propulser vers l'avant indéfiniment. Elle avait aussi permis la naissance de l'univers, dont l'existence avait fini par engendrer la nature humaine qui poursuit, à son tour, son évolution en n'étant jamais la même deux temps de suite.

De même que le temps se répète et se suit sans se ressembler, l'ensemble de l'existence se répète en étant, constamment, différent.  C'est là que réside le secret et la force de l'existence, dans la différence du semblable, dans le semblable de la différence.

C'est grâce à cette différence dans l'espace et dans le temps que les choses arrivent à prendre forme et à évoluer vers l'éternité en toute indifférence.

Les beaux textes de Marina MISSIER

Plusieurs centaines de textes qui permettent de jeter un regard diffrent sur la vie. Le site est ouvert des auteurs qui veulent y dposer leurs textes coup de cur, leurs posies, leurs billets d'humeur ou d'humour.

http://beaux.textes.free.fr

Malade-handicape-heureux

maladie douleur

maladie

ob_8011fb_534920-487989871295092-1008447260-n

Au-delà de ma différence…

Le voile de la nuit, depuis longtemps couché,
Au sortir de mon lit, par un rêve interpellé,
Je me suis vu grossir, je me suis vu handicapée,
Et sentir en moi grandir, un sentiment d’infériorité.

La froideur d’une rue, silhouette qui s’évanouie,
Je me sens comme nue, est-il vrai que l’on m’épie,
Suis-je à ce point différente, dois-je penser au pire,
Non, je ne suis pas démente, je refuse juste d’en pâtir.

Ces passants qui me croisent, fiers dans leur monde idéal,
Leurs regards qui me toisent, je ne suis pas leur égale,
Trop grosse, trop petite, toujours trop quelque chose,
Peu à peu, je m’effrite, la vie n’est pas toujours rose.

Ces êtres qui me suivent, d’un coin de l’œil obscur,
Les destins qu’ils poursuivent, leur sang est-il si pur ?
A l’avènement du clone, on sera belles, on sera dures,
Comme du temps des trônes, descendances sur mesure.

Je vais me réveiller, oui, je vais me rebeller,
Qui sont-ils pour me juger, leurs corps si parfait ?
Hors du moule je suis né et je l’ai accepté,
Alors laissez moi aller ou venez plutôt m’aider.

Par delà mon errance, la nuit m’a parlé,
Ce n’est qu’une espérance, voir les êtres changer,
Au-delà des apparences, je n’ai rien demandé,
Un peu moins de souffrance, surtout pas de pitié.

Mes yeux sont fatigués, par leurs regards furibonds,
Mon cœur est lessivé, par leurs gestes pudibonds,
Une enveloppe qui gène, vous pousse vers l’exclusion,
Sournoisement, sans haine, mais toujours plus profond.
Au-delà de ma différence, je vous ouvre mon cœur,
Au-delà de ma différence, nous pourrions être sœurs.

Tous droits réservés,  tous les textes de ce blog sont déposés au SNAC et chez Copyright France Pat Rieux-Boyer Mars 2006

1c3f904a

5c1732787283a2b4045b479d3263ae15

d1019466

 

Au-delà de ma différence, l'exclusion des gens "differents" : obèses, handicapés, de couleur... - MSPRODS, Musique et solidarité, CD mp3, poèmes, paroles, accords, scores, chansons, opéra-rock Dark success, songs download mp3, light on marie-élaine Thibert, canada, quebec, chords, charity assocîat

Le voile de la nuit, depuis longtemps couché,Tous droits réservés, tous les textes de ce blog sont déposés au SNAC et chez Copyright France Pat Rieux-Boyer Mars 2006 Au sortir de mon lit, par un rêve interpellé, Je me suis vu grossir, je me suis vu handicapée, Et sentir en moi grandir, un sentiment d'infériorité.

http://musique-et-solidarite-prods.over-blog.com

 

 

ob_15a9d7_5-must-follow-non-profits-making-a-difference-wi

 

« Nous ne devrions pas craindre la différence, le plus à craindre c'est l'indifférence... »

Bertrand Tavernier

 

 

3333b7a4

photos-visage-noir-blanc-img

 

 

Les couleurs de peau

Les hommes sur Terre n’ont pas tous la même couleur de peau. Faut-il faire des distinctions entre les hommes ? Y a-t-il une raison spirituelle à ces différences de couleurs ? 

Les différences de couleurs et de formes des hommes participent à la diversité nécessaire à l'homme. Mais c'est l'esprit qui compte, pas le corps. Tous les hommes sont frères. Savoir cela et l'appliquer, c'est appliquer la loi de la raison et de l'amour.

Les couleurs de peau différentes contribuent à l’équilibre de l’homme

L’homme a besoin de diversité dans son environnement. Imaginez un espace peuplé d’êtres tous identiques et de même couleur. Imaginez que vous habitiez cet espace et ne voyiez que cette forme et cette couleur. Au bout de quelque temps, vous seriez terriblement ennuyé et votre esprit serait fatigué. En effet, vos yeux n'auraient rien pour aider votre cerveau à se décharger. C'est donc pour remplir certaines fonctions organiques que cette diversité de formes et de couleurs existe sur Terre.

La couleur de peau ne modifie que l'apparence extérieure de l'homme. Tous les hommes sont créés sur le même modèle. Ils sont tous faits d'un esprit, d'une âme et d'un corps. Et ce qui compte le plus chez l'homme, ce n'est pas le corps. C'est l'esprit incarné et l'âme qui l'accompagne.

L’intelligence ou la valeur d’un homme n’est pas liée à sa couleur de peau. Ses compétences ne sont dues qu'à ses aptitudes naturelles, à l’enseignement qu'il a reçu et aux expériences qu'il a vécues. Cela n'a donc rien à voir avec son origine ethnique. Il suffit de mettre un enfant dans un environnement favorable pour qu'il puisse donner le meilleur de lui-même.

Le racisme n’a aucun sens pour qui comprend la vie

Ne pas faire de différence à cause des couleurs de peau, c'est faire preuve d'élévation. Etre élevé, c'est entre autres appliquer la loi de la raison et de l'amour. Or la vie est donnée pour permettre à l'esprit de s'élever. L'homme doit donc s'appliquer à comprendre que le racisme n'a pas de fondement valable.

La raison ne peut admettre le racisme. En effet, la raison fait comprendre la vraie nature de l'homme et le sens de la vie. La vraie nature de l'homme, c'est l'esprit, non le corps et son apparence. Car l'esprit quitte le corps et l'abandonne après la mort. Le sens de la vie, c'estl'élévation de l'esprit. Cela implique donc de se concentrer sur l'essentiel et non sur l'apparence des choses.

L'amour ne peut admettre le racisme. En effet, la loi de l'amour fait comprendre que tous les hommes sont frères. Ainsi, nos semblables sont des autres "nous-mêmes", qu'ils aient ou non la même couleur de peau, la même culture ou la même langue. La loi de l'amour amène à respecter chacun, à l'aider et à partager avec lui. Elle n'admet pas de rejeter quelqu'un sans raison.

Considérez les autres pour ce qu'ils sont réellement

Vous devez considérer toujours une personne en tant qu’esprit incarné, avec sa personnalité, son intelligence, ses aptitudes, etc. Son apparence, sa beauté, sa taille, son poids ou sa couleur de peau ne sont pas essentiels. Si vous avez compris cela, vous ne ferez plus de différence à partir de l’apparence. Vous verrez vos semblables comme des frères. Vous chercherez à les connaître pour ce qu’ils sont réellement et non pour ce qu’ils paraissent.

Vous pouvez aussi agir pour que les autres comprennent cela. Expliquez-leur que la vraie nature de l'homme, c'est l'esprit, et que l'esprit n'a pas de couleur. Rejeter ou discréditer quelqu’un pour sa couleur de peau n'a pas de sens. Toute discrimination sur l'aspect physique est liée à un manque de compréhension.

 

11742994_792385650878818_4510001836327213957_n

 

 

 

♪♫♪♫ - La différence - Lara Fabian

 

Sonnerie La différence 
Celle qui dérange 
Une préférence, un état d'âme 
Une circonstance 
Un corps à corps en désaccord 
Avec les gens trop bien pensants, 
Les mœurs d'abord 
Leur peau ne s'étonnera jamais des différences 
Elles se ressemblent 
Se touchent 
Comme ces deux hommes qui dansent 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Ils s'aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Ils se font confiance 
Si vous saviez 
Comme ils se foutent de nos injures 
Ils préfèrent l'amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

Ils parlent souvent des autres gens 
Qui s'aiment si fort 
Qui s'aiment comme on dit "normalement" 
De cet enfant tellement absent 
De ce mal du sang qui court 

Et tue si librement 

Leurs yeux ne s'éloigneront jamais par négligence 
Ils se reconnaissent, s'apprivoisent 
Comme ces deux femmes qui dansent 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Elles s'aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Elles se font confiance 
Si vous saviez 
Comme elles se foutent de nos injures 
Elles préfèrent l'amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

De Verlaine à Rimbaud quand on y pense 
On tolère l'exceptionnelle différence 

Sans jamais parler sans jamais crier 
Ils s'aiment en silence 
Sans jamais mentir, ni se retourner 
Ils se font confiance 
Si vous saviez 
Comme ils se foutent de nos injures 
Ils préfèrent l'amour, surtout le vrai 
À nos murmures 

 

 

 

♪♫♪♫ -  Soleil - Grégoire ...

 

On n'a pas le même drapeau, 
Ni la même couleur de peau, 
On n'a pas le même langage, 

La même culture, les mêmes images.

On n'a pas les mêmes racines, 
Les mêmes idoles qui nous fascinent,
Mais chacun de nous est vivant,
Avec la même couleur de sang.

Refrain 

Et on n'a tous le même soleil,
Et la même lune sur nos sommeils,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore vraiment attendre?

On n'a pas les mêmes coutumes,
D'autres rites, d'autres costumes,
On n'a pas les mêmes histoires,
Mais nos mélanges fait l'histoire.

On n'a pas les mêmes parents, 
Mais on est tous encore enfant,
Et tous issus d'un métissage,
Devenus fous mais nés si sages.

Refrain 

Et on n'a tous le même soleil,
Et la même lune sur nos sommeils,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore vraiment attendre?

Car on n'a tous la même planète, 
Qui nous supplie d'être moins bêtes,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore, vraiment attendre?

Une main avec nos différences,
Et le pouvoir d'en faire une chance.

Car on n'a tous le même soleil,
Et la même lune sur nos sommeils,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore vraiment attendre?

Car on n'a tous la même planète, 
Qui nous supplie d'être moins bêtes,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore, vraiment attendre?

Car on n'a tous le même soleil,
Et la même lune sur nos sommeils,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore vraiment attendre?

Car on n'a tous le même soleil,
Et on n'a tous une main à tendre,
Peut-on encore seulement attendre?